5 étapes pour réussir son change management

Dans le cycle de vie d’un projet, trop souvent les aspects techniques sont prioritaires au détriment des préoccupations humaines. Et pourtant la réussite passe obligatoirement par l’acceptation de la nouvelle organisation. Le change management fait donc partie intégrante de la réussite d’un projet!

 

Tout d’abord, qu’est ce que le changement?

D’une manière générale, le changement c’est de passer d’un état A à un état B.

Dans le T&E, le changement peut être induit par la mise en place d’un nouvel outil de réservation/gestion des notes de frais, un changement d’agence, une modification des moyens de paiement (exemple: mise en place d’une carte logée), une nouvelle politique voyage, une réorganisation interne….

Tous ces exemples font partie de la vie quotidienne d’une entreprise. Ces changements peuvent remettre en question les structures, les relations interpersonnelles, les métiers, voire même la culture interne de l’entreprise et les conditions de travail. Ils peuvent donc aboutir à des résistances de la part des collaborateurs.

Manager le changement, une action indispensable pour réussir son projet!

Il est primordial de soutenir les collaborateurs dans ce changement, et de les faire adhérer au projet.

Pour cela, nous vous proposons de suivre ces 5 étapes:

1/ Listez les changements

Il est nécessaire de bien comprendre et de mesurer les impacts du changement sur les collaborateurs. Cela permettra d’anticiper les résistances et d’adapter votre management.

2/ Communiquez

La communication est un point clé dans la gestion du changement!

  • Tout d’abord, communiquez sur la nécessité du changement : il faut créer l’envie autour de ce projet, expliquer pourquoi l’entreprise doit changer et quels seront les bénéfices pour chacun et/ou au niveau global. Cela permettra d’impliquer vos collaborateurs!
  • Puis communiquez sur l’impact de celui-ci sur les équipes durant la phase de transformation.
  • Et enfin communiquez sur les solutions apportées par la direction pour soulager les collaborateurs durant cette période (formations, équipes renforcées, …).

N’hésitez pas à multiplier les supports de communication : Newsletters, mail, post de message sur l’Intranet et les réseaux sociaux de l’entreprise….

3/ Ne négligez pas la formation

La formation est un passage obligatoire pour aider les collaborateurs à s’approprier les nouvelles pratiques.

Qu’il s’agisse d’un changement d’outil ou de la mise en place d’une nouvelle politique voyage, multipliez les actions de formation (à chaque changement son format: il peut s’agir de formations avec manipulation d’outils pour les changements d’outils ou des points info pour les changements plus légers par exemple).

Pensez également à fournir les supports d’aide à vos collaborateurs: guides utilisateurs, modes opératoires, FAQ…

4/ Générez des victoires à court terme

Communiquez sur les succès du projet étapes par étapes: Créez une attitude positive autour du projet, transmettez des messages de reconnaissance à vos équipes.

5/ Mesurez la satisfaction de vos collaborateurs

Deux mois après la fin du projet, envoyez une enquête de satisfaction à vos collaborateurs. Tenez compte des points négatifs (pour les futurs projets notamment) mais aussi des points positifs. Vous pouvez également communiquer sur les résultats de cette enquête!

 

Vous l’aurez compris, manager le change n’est pas à prendre à la légère! Cela vous permettra d’anticiper les résistances, de mieux les maîtriser et de faire accepter le changement à vos collaborateurs.

 

« Le secret du changement consiste à concentrer son énergie pour créer du nouveau, et non pas pour se battre contre l’ancien. »

Dan Millman

Cet article a été écrit par
Laure DE LA LANDE



Veuillez remplir tous les champs obligatoires.
L'email est invalide.
Les fichiers joints doivent être en doc, pdf ou docx.