Quelle Direction pour le Travel Manager ?

Lors d’une séance de question/réponse d’un récent événement du Corporate Travel, j’ai assisté à une scène étrange : un acheteur plutôt remonté transforme sa question en plaidoyer : « L’acheteur n’est pas un Travel Manager, et n’a pas vocation à l’être. Il n’a pas le temps. L’acheteur achète, c’est tout ».

 

A quelle Direction doit-on rattacher le Travel Manager ?

Derrière cette vision un peu réductrice du rôle d’acheteur, la question du positionnement organisationnel du Travel Manager est un point qui revient régulièrement dans nos échanges auprès de nos clients. Le Travel manager doit-il être rattaché à la direction des achats ? à la direction des RH ? plutôt aux services généraux ? Ou même à la Direction des Systèmes Informatiques ?

Je vais tuer le suspens tout de suite : il n’existe pas de rattachement meilleur qu’un autre. La vraie question, c’est le positionnement global du Travel Manager.

Mais en fait : quels sont les rôles du Travel Manager ?

Pour comprendre pourquoi, listons les rôles que l’APEC attribue au Travel Manager (voir ici) :

  • Élaboration des règles en matière de voyages
  • Achats de prestations de voyages et négociation commerciale
  • Mise à disposition de solutions support à la gestion des voyages
  • Organisation des voyages professionnels
  • Gestion des déplacements des expatriés
  • Gestion des voyages adaptée à la politique de l’entreprise

Rien que ça ! Et encore, nous nous sommes limité à la liste des activités principales… en n’abordant pas le benchmark, l’animation du réseau interne ou même le MICE que certains travel managers gèrent également.

Le Travel Manager, bien plus qu’un acheteur ?

Une fois cette liste dressée, on comprend mieux la remarque de l’acheteur… le Travel Manager gère le process de Travel Management au global, et pas uniquement sous l’angle Achat.

En fait ce qui fait la particularité de ce rôle apparaît très clairement : La transversalité.

Et c’est cette transversalité qui rend le positionnement du Travel Manager délicat : son rôle prioritaire est de trouver le bon équilibre entre économies, visibilité, services aux voyageurs, respect des process, automatisation et outillage, sécurité et bien d’autres aspects.

La priorité ne sera donc pas de trouver la bonne Direction dans l’Entreprise la plus à même d’accueillir le poste dedié au Travel Management, mais de surtout garantir que son rôle restera delui d’être le chef d’orchestre entre toutes ces fonctions : finalement, c’est cela le vrai défi.

 

Cet article a été écrit par
Anthony Poirier



Veuillez remplir tous les champs obligatoires.
L'email est invalide.
Les fichiers joints doivent être en doc, pdf ou docx.