La conduite du changement en mode collaboratif

« La conduite du changement, je maitrise : j’organise quelques formations, j’envoie une ou deux communications et c’est bon, non ? ». Et bien non, c’est un peu plus que ça !

Tout d’abord, qu’est-ce que le changement dans le voyage d’affaires ?

  • Un changement d’agence
  • La mise en place d’un nouvel outil de réservation / de gestion des notes de frais
  • Une fusion de sociétés
  • Une réorganisation
  • L’évolution de la politique voyages

Bref, tous les changements que rencontre une entreprise et qui auront un impact dans l’organisation des déplacements professionnels.

Et alors, comment doit-on s’y prendre pour faire accepter le changement aux collaborateurs ?

Les mots clés sont Implication et Anticipation : il est essentiel de faire participer les employés bien avant la mise en place du changement. Voici les étapes essentielles à suivre pour s’assurer l’adhésion de tous :

  1. Cartographier l’environnement et les acteurs : quelle est la situation actuelle, qu’est ce qui va évoluer en termes de paramétrages, de services, quels sont les acteurs impliqués, quel sera leur niveau de résistance
  2. Construire l’histoire du changement : faire adhérer en expliquant avec des faits concrets pourquoi cette solution a été choisie, comment elle a été choisie, pour apporter quels bénéfices
  3. Définir la stratégie : comment annoncer le changement, sous quelles échéances, comment capter l’attention
  4. Cibler les communications : quels messages, quelles périodicités d’envoi, quels supports en fonction des populations à toucher
  5. Impliquer les collaborateurs au travers d’ateliers, de formations : animer des ateliers collaboratifs pour connaître les retours « terrain » concernant le changement à venir, utiliser ces informations pour faire évoluer le projet si nécessaire (par exemple modifier des paramétrages sur un outil en ligne), former les personnes qui en ont besoin sous un format qui leur est adapté (sur site, à distance…)
  6. Piloter la transformation : rester en mode agile et continuer d’animer, de piloter le projet ; mettre en place des actions correctives, capitaliser sur les résultats pour actualiser les procédures de l’entreprise

Afin de réussir le changement, il faut aborder les aspects émotionnels et comportementaux avec la même implication que les questions opérationnelles. L’objectif est d’identifier les impacts réels comme fantasmés. Tout cela est possible en faisant se réunir les gens, les écouter échanger, parler, débattre et surtout en s’appuyant sur ces informations pour faire évoluer le projet.

 

Se réunir est un début ; rester ensemble est un progrès ; travailler ensemble est la réussite.

Henry Ford

 

Cet article a été écrit par
Lucie Girard



Veuillez remplir tous les champs obligatoires.
L'email est invalide.
Les fichiers joints doivent être en doc, pdf ou docx.